Sauvegarde de l’Orgue de la Sorbonne

c/o U.F.R. de Musique et Musicologie, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV),

1, rue Victor Cousin, 75005 – Paris

 

Les courriers doivent désormais être envoyés à l’adresse suivante :

Chez M. Pierre DUBOIS, président de SOS, rue de la couronne, 03210 Souvigny

                                                                                                           

Compte rendu de Assemblée Générale ORDINAIRE

dimanche 6 février 2011 à 14 heures, au 5 rue Roquépine, 75008 Paris.

Rapport moral

Le président Pierre Dubois remercie tous ceux qui ont contribué au fait que l’AG ait pu se dérouler rue Roquépine. Il retrace les derniers évènements relatifs à l’action de SOS.

 

12/03/2009 Les Monuments Historiques valident l’idée d’une restauration. La balle est désormais dans le camp de la ville de Paris. Mais la situation est compliquée par les travaux de restauration du bâtiment.

Aujourd’hui, la restauration extérieure de la chapelle est terminée.

L’édition des cartes postales est réalisée.

 

24/08/2010 Un courrier a été envoyé pour proposer un projet d’animation musical de la Chapelle : aucune réponse.

Un autre courrier a été adressé à M. René Martin (organisateur des « Folles journées » de Nantes), pour solliciter aide ou conseil pour l’organisation d’une manifestation culturelle. Aucune réponse.

06/01/2011 Courrier adressé au maire de Paris pour l’avertir de la situation de l’orgue, dont Roland Galtier a indiqué qu’elle était potentiellement dangereuse (le buffet de détache du mur). Aucune réponse.

 

Propositions pour 2011 :

Relancer les cartes postales, via Delcampe, la Loge de la Sorbonne, les revues internationales, les mails.

 

La trésorière présente le bilan financier :

Les deux rapports sont approuvés.

Projets

 

Les échanges suivants (résumés sous forme de « qui fait quoi ») sont alors abordés :

 

Pierre Dubois pense solliciter une autorisation de visite de l’intérieur de la chapelle.

Xavier Lebrun propose de faire une demande officielle : ce sera l’occasion de rappeler à toute la voie hiérarchique que nous existons.

Pierre Dumoulin ajoute qu’une visite pour les membres de SOS peut sembler tout à fait justifiée.

 

Jean-Michel Olive voit les contacts avec la loge, notamment pour les cartes postales (s’adapter au tarif de la « boutique ».

 

Pierre Dubois suggère de mettre sur le site de l’association des liens avec Musica Memoria et de vérifier les liens avec l’association Cavaillé-Coll.

 

Jean-Luc Perrot propose de transmettre à Xavier Lebrun le texte de l’Abbé Ply concernant Dallery, pour « nourrir » le site.

 

Kurt Lueders signale qu’il y a encore un stock important de monographies consacrées à l’orgue de la Sorbonne éditées par l’association Cavaillé-Coll : à indiquer sur le site et à déposer à la loge.

 

Georges Lartigau indique que le stock des cartes postales est difficile à gérer. Ne pas hésiter à communiquer via Internet. On peut aussi organiser un évènement musical.

 

Pierre Dubois réfléchit à un tel projet musical, mais rappelle qu’il faut être exigeant sur la qualité et souligne la difficulté pratique d’organiser une manifestation à la Sorbonne, d’autant plus que l’orgue n’est pas jouable.

 

Pierre Dubois a rédigé un article de sensibilisation sur l‘orgue et souhaite le diffuser à la « grande presse » (Diapason, La lettre du musicien, Télérama…).

 

Jacques Carré pense que ce texte est trop long et suggère, à partir de l’actuel, de faire deux : un long et un court.

 

Kurt Lueders pense que ce texte reflète bien la situation française, en propose une traduction et une diffusion internationale (peut-être en une version de moyenne longueur).

 

Georges Lartigau insiste sur la nécessité d’une communication internationale.

 

Élisabeth Sergenton propose de contacter Arte.

 

Jean-Luc Perrot suggère de solliciter Ch. de La Tullaye pour la presse écrite.

 

Pierre Dumoulin évoque la revue Orgues Nouvelles (article avec photos).

 

Henri Delorme rappelle qu’un communiqué à France Presse est souvent efficace.

 

Pierre Dumoulin pense aussi à Paris historique (44 rue François Miron, 75004 Paris). On pourrait déposer aussi là-bas des cartes postales.

 

Élisabeth Sergenton veut bien essayer de toucher France Info.

 

Pierre Dubois rappelle brièvement l’historique de l’association : le colloque, les contacts avec la Vème section des Monuments Historiques…  Il faut maintenant relancer la « machine ».

 

On pense alors collectivement à l’émission de Benjamin François sur France Musique (Organo Pleno), mais Georges Lartigau rappelle que France Musique ne consacre aucune émission à l’organologie, ni à la musicologie !

La séance est levée à 15 h 10 afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent d’assister au concert à Saint-Sulpice.

Compte-rendu rédigé par Jean-Luc Perrot, secrétaire Le 24/02/2011

jean-luc.perrot3@wanadoo.fr

http://orgue.sorbonne.free.fr/