Sauvegarde de l’Orgue de la Sorbonne

c/o U.F.R. de Musique et Musicologie, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV),

1, rue Victor Cousin, 75005 - Paris

 

 

                                                                                                           

Compte-rendu de Assemblée Générale ORDINAIRE du 26/02/2005, 19heures (salle G 363 à la Sorbonne, Paris)

 

Rapport moral

            Le président Pierre Dubois adresse un mot de bienvenue à l’assistance. L’association est en fait au point mort, notamment en raison des futurs travaux de restauration de la Chapelle, prévus pour 2009.

Il serait opportun de prévenir M. Hervé Baptiste, Architecte en chef des Monuments Historiques, pour solliciter une protection de l’instrument pendant ces travaux.

            Grâce à Xavier Lebrun, SOS a été présent à Musicora 2004. Toutefois, cela n’a eu aucune retombée en termes d’adhésion.

Le 12/10/2004, un courrier a été adressé à M. Tibéri, Maire du Ve arrondissement, pour demander son soutien pour solliciter une étude et des relevés techniques de l’instrument. Réponse de M. Tibéri : notre demande a été transmise à la Mairie de Paris.

Contact a été pris avec M. Eric Brottier, technicien-conseil. Il essaiera de se faire mandater pour visiter l’instrument. M. Brottier était assez optimiste sur des mesures de protection de l’instrument. Comme SOS, il estime qu’il serait souhaitable qu’un conservateur de l’orgue (ou de la chapelle) soit désigné.

L’abonnement à la FFAO n’a pas donné lieu à la publication d’un petit texte de présentation de nos objectifs. Il convient de relancer Michèle Gueritey. L’abonnement pour 2005 est à renouveler.

Le président Pierre Dubois souhaiterait la réalisation d’un document sur l’orgue en plusieurs langues.

Rapport financier

            Etabli par la trésorière, Luana La Rocca.

            Ci-joint.

Rapport moral et rapport financier adoptés à l’unanimité. (22 adhérents à jour de leur cotisation, 8 membres présents, 14 pouvoirs).

 

Discussion

 

Pierre Dumoulin pense que ce serait très profitable de rencontrer M. Hervé Baptiste, Architecte en chef des Monuments Historiques. La loi sur les collectivités locales du 13 août 2004 (art 95 et 96) indique que dans les cas où l’État était décideur unique, notamment pour les maîtrise d’ouvrage, la procédure est désormais transférée aux régions,  notamment ce qui relève des inventaires. C’est M. Dominique Hervié qui est Conservateur Régional de l’Inventaire Général.

Mme Meignant fait part d’une intéressante remarque sur les orgues profanes, citant un récent article de Télérama.

Faut-il demander une subvention ? Pour quel projet ? Cela paraît prématuré.

Kurt Lueders indique que l’UFR de Musicologie a un nouveau directeur à sa tête, en la personne de Frédéric Billiet. Une rencontre avec Jean-Luc Gester, nouvellement nommé, a été fructueuse d’échanges.

Musicora n’aura peut-être pas lieu en 2005. Si toutefois cette manifestation était reconduite, il serait intéressant de refaire l’action de sensibilisation de l’an passé.

Pour faire connaître l’Association, il serait bon de publier et d’informer : essayer de joindre Télérama, le bulletin de la ville de Paris. Il serait positif de prendre contact avec les Sociétés Historiques, qui sont nombreuses. Il convient d’envoyer des relances d’adhésion et de faire mieux connaître SOS.

Un site Internet permettrait aussi de toucher un plus large public. Kurt Lueders veut bien à cet effet contacter l’informaticien de l’UFR de Musique et Musicologie la Sorbonne.

La séance est levée à 19h 50.

 

Compte-rendu rédigé par Jean-Luc Perrot, secrétaire

Le 05/03/2005