Sauvegarde de l’Orgue de la Sorbonne

c/o U.F.R. de Musique et Musicologie, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV),

1, rue Victor Cousin, 75005 – Paris

 

Les courriers doivent désormais être envoyés à l’adresse suivante :

Chez M. Pierre DUBOIS, président de SOS, rue de la couronne, 03210 Souvigny

                                                                                                           

Compte rendu de Assemblée Générale ORDINAIRE

Samedi 2 février 2013 à 10 h. 30, au 5 rue Roquépine, 75008 Paris.

 

Rapport moral :

 

Le président Pierre Dubois remercie tous les présents. Il rappelle brièvement l’état actuel de la situation de l’orgue Dallery de la Sorbonne et les actions entreprises lors de l’année écoulée.

   Contrairement à ce que l’on nous avait annoncé, les travaux de l’intérieur de la chapelle semblent repoussés sine die… En conséquence, il n’y a aucune visibilité pour l’orgue.

        Une visite de l’orgue a eu lieu en juin, avec Jean-Jacques Soin, photographe professionnel, amateur d’orgues (membre de l’association F.H. Clicquot de Poitiers), d’où une belle série de photographies (noir et couleur) de l’instrument, à la fois témoignage précieux et support utile dans l’éventualité de publications ultérieures. Cette visite « annuelle » de l’orgue n’a pas appris grand-chose sur son état (pas de nouvelles dégradations). Il a toutefois été possible de faire fonctionner 1 des soufflets (2 ont leur levier cassé). L’air arrive aux sommiers…

 Journées du Patrimoine : comme en 2011, S.O.S., représenté par Pierre Dubois, Pierre Dumoulin et Xavier Lebrun, a été présent à la chapelle de la Sorbonne lors des Journées du Patrimoine en septembre 2012. (10 000 visiteurs). Cette présence s’est faite en coordination avec l’A.C.A.P. (Association culturelle de l’académie de Paris) dont le Vice-Président, M. Jean-Michel Olive, est également membre de S.O.S. À cette occasion, le dépliant sur l’orgue Dallery a été distribué comme l’an passé. Les photos de l’orgue ont été projetées sur grand écran. Il est intéressant de noter que nous avons été contactés directement par le Rectorat qui souhaitait notre présence (Mme Fréchard).

        La vente des cartes postales de l’orgue est au point mort, hélas. La mise en vente à l’accueil de la Sorbonne est toujours bloquée. Il est décidé que Xavier Lebrun et Jean-Michel Olive prendront contact à ce sujet avec M. Peyre.

        Comme prévu lors de l’A.G. de mai 2012, un courrier a été adressé à tous les enseignants-chercheurs de l’UFR de Musique et Musicologie de Paris IV-Sorbonne. Une seule réponse, celle de Mme Théodora Psychoyou, qui s’intéresse à l’organologie et que Pierre Dubois a rencontrée lors d’un colloque à Poitiers récemment. Quant à Mme Pistone, elle avait répondu favorablement à notre proposition d’organiser en Sorbonne un colloque sur l’orgue post-classique, mais nous n’avons pas avancé sur ce projet.

        Les mécénats sollicités n’ont pas répondu de façon favorable.

 

Rapport financier :

 

 

Approbation des rapports : les deux rapports sont adoptés à l’unanimité des présents (et des pouvoirs adressés).

 

Trésorière depuis 2003, Luana La Rocca a souhaité passé la main : c’est Jean-Michel Olive qui est élu nouveau trésorier de S.O.S.

 

Projets 2013 :

 

Le président Pierre Dubois présente quelques pistes :

 

        Participation à nouveau aux Journées du Patrimoine en 2013 : les préparer mieux et envisager une animation musicale. Xavier Lebrun a proposé de mettre son orgue positif à disposition. Quelle forme adopter ? Qui peut être présent ?

        Utilisation des photographies de Jean-Jacques Soin : peut-on envisager la réalisation d’un « support » édité pour mieux faire connaître l’orgue ?

        Suggestion faite par Jacques Carré l’an passé de réaliser un CD de musique interprété sur un orgue Dallery, ou une vidéo diffusable sur YouTube (avec lien sur notre site), pour faire connaître aussi bien le répertoire contemporain de l’orgue que les sonorités de cette facture. On pourrait réaliser un simple montage photographique pour qu’à des images du Dallery « muet » corresponde la musique enregistrée ailleurs, avec des explications pour ne tromper personne, bien sûr.

(N.B. : depuis l’A. G., une première vidéo a été mise en ligne :

http://www.youtube.com/watch?v=mUT2ieLNNL0

Le lien a été tracé sur notre site par Xavier.

Une autre vidéo, avec en support musical un extrait de la grande partita de Mozart interprété par Vincent Genvrin à St-Nicolas des Champs, sera réalisée prochainement. JLP).

        Idée évoquée l’an passé d’un nouveau colloque à l’horizon de l’automne 2014 sur les orgues et la musique d’orgue autour de la Révolution, dont les actes seraient publiés.

        Question du mécénat.

 

Discussion :

        Vincent Genvrin propose que l’on réalise une exposition itinérante avec les photos de Jean-Jacques Soin, sur plusieurs instruments parisiens (St. Nicolas, St Merry, St Sulpice, St Leu, Sorbonne, St Germain-l’Auxerrois). On discute de la question de la réalisation matérielle. Pourrait-on réunir des membres des associations de ces églises pour une réunion de travail ? L’inauguration de cette exposition pourrait avoir lieu à la Sorbonne pour les Journées du Patrimoine. La Sorbonne pourrait aider pour les panneaux. On pourrait aussi demander à Jean-Jacques Soin de photographier St Leu et St Germain-l’Auxerrois.

        Mme Meignant suggère qu’on devrait essayer d’obtenir un affichage de la ville de Paris pour parler de l’orgue sur une « borne » à l’extérieur de la Sorbonne. Pourrait-on poser cette question à Mme Fréchard au Rectorat ?

        Colloque : on essaie de définir un intitulé provisoire : « De Clicquot à Dallery : la question de l’orgue et la redéfinition du paysage organistique autour de la Révolution française ».

         Il faut élargir le thème autour des ateliers Clicquot/Dallery et lier l’orgue à l’histoire de la Révolution (le déplacement d’instruments, la vie quotidienne à l’époque, la question de l’Église). L’idée est de se battre contre les idées reçues concernant la « mort de l’orgue classique » avec la Révolution.

        On évoque certaines personnalités susceptibles de pourvoir et vouloir participer à ce colloque : François Sabatier (voir sa thèse sur l’orgue pendant la Révolution française) ; Xavier Bisaro (CESR, Tours) ; Vincent Genvrin ; Jean-Luc Perrot (à propos des « Journaux d’orgue » ?) ; un facteur d’orgue (Bertrand Cattiaux, qui connaît bien les orgues de Clicquot, Yves Fossaert ?) ; Christian Lutz, Roland Galtier et Éric Brottier (techniciens conseils); Jean-Marc Baffert ; Marcel Degrutère (facture normande/Clicquot) ; Jean-Marc Leblanc (les buffets ?) ; Peter Williams et Jean Ferrard  (comme autorités scientifiques indiscutables dans le Comité scientifique à constituer); Jean-Louis Bergnes, François Ménissier ; Henri De Rohan, Rémi Campos (CMBV). Le président va rédiger une lettre – qu’il soumettra aux membres du bureau – pour présenter le projet aux dits intervenants et leur demander s’ils seraient intéressés. Il conviendra de constituer un Comité scientifique.

        On aborde enfin la question de l’animation musicale lors des Journées du Patrimoine. Il faudrait réserver et annoncer de petits créneaux horaires (10mn, ¼ h). Le vendredi, la veille, le Recteur invite à une visite privée (avec chefs d’établissements, etc.) et il serait sans doute heureux d’une animation musicale à cette occasion.

Le temps disponible étant épuisé, la séance est levée vers 12h15.

 

 

 

http://orgue.sorbonne.free.fr/